émeutes minguettes 1981

Un dossier bien ficelé, bien qu’il ne soit pas simple de relater en deux pages ce que l’on a appelé “l’été chaud de 1981 à Vénissieux” ; une lecture qui m’a permis de me rejeunir de trente années. Pour la première fois, des voitures brûlent, jeunes et forces de l’ordre s’affrontent violemment. En Angleterre comme en France, l’apparition du « problème » des banlieues est associée dans la mémoire collective à deux événements de l’année 1981 qui se sont déroulés à quelques mois d’intervalle : les émeutes de Brixton en avril et les rodéos des Minguettes en juillet. “Je n’ai pas totalement été surpris par ces événements, même si je ne pouvais pas en imaginer les formes, la période et l’impact, au delà de l’instant en question, affirme pour sa part Marcel Notargiacomo, alors responsable du service municipal de la jeunesse créé un an plus tôt.

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, La ZAC Marché-Monmousseau-Balmes est une des opérations majeures, du 2 ème Programme national de renouvellement urbain mené sur le quartier des Minguettes à Vénissieux, et poursuit ainsi le travail engagé sur ce quartier depuis 2005, pour une ville plus humaine, agréable à vivre, et adaptée aux besoins de ses habitants. Régulièrement, des émeutes dans les quartiers d’origine des victimes servent de piqûres de rappel. “Ce n’était pas ce que nous demandions, estime aujourd’hui Mokrane Kessi. L’activité policière se renforce, ce qui exacerbe les tensions. Ces événements ont progressivement pris racines, à partir du milieu des années soixante-dix. Vous avez été déconnecté car votre compte est utilisé à partir d'un autre appareil. Filmés par la BBC et ITN, les affrontements ont occupé les écrans de télévision des deux côtés de la Manche pendant treize jours. ... Si tu es né(e) le 9 Juillet 1981, tu a 39 ans, 4 mois, 19 jours et ton prochain anniversaire est dans 7 mois, 11 jours. Après la blessure du jeune Toumi Djaidja par des policiers, des habitants du quartier Monmousseau lancent l’idée d’une longue marche à travers la France. De plus, les violences urb… 22,99€, Accès immédiat à la version électronique (HTML et PDF) Marcel Houël ne voyait qu’une seule réponse possible, une réponse policière. Vous n’êtes actuellement pas connecté(e) en institution. Les premières grandes émeutes urbaines ont lieu en juillet 1981 aux Minguettes à Vénissieux, près de Lyon. La première véritable manifestation de violence a lieu durant l'été 1981 dans le quartier des Minguettes, à Vénissieux. En 1981, les rodéos des Minguettes sont présentés comme des événements locaux, que les journalistes cherchent à expliquer à partir de la situation locale. Ce sont également les premières voitures brûlées. À l’arrivée, à Paris, ils sont plus de 60 000. Les troubles ont éclaté d’abord à Southall, à l’ouest de Londres, le 3 juillet, puis gagné en dix jours une trentaine d’agglomérations, dont Liverpool, Manchester, Reading, Leicester, Birmingham, Newcastle et Hull. En Angleterre comme en France, l’apparition du « problème » des banlieues est associée dans la mémoire collective à deux événements de l’année 1981 qui se sont déroulés à quelques mois d’intervalle : les émeutes de Brixton en avril et les rodéos des Minguettes en juillet. Pour le sociologue, la nouveauté des émeutes de 2005 réside dans leur diffusion au-delà d’un territoire local. Les articles prennent pour objet la ZUP, la ville de Vénissieux, ses habitants ou les policiers qui y travaillent. À Vénissieux, les Petits frères des pauvres recherchent des bénévoles pour Noël, Sapeurs-pompiers : reprise de la campagne des calendriers le 28 novembre, Collecte solidaire le 28 novembre place Sublet, Qualité de l’air : ne brûlez pas vos déchets verts, En 2021, une garderie du matin complétera l’offre périscolaire, Valérie Perthuis-Portheret : le travail d'une vie, Marc Bernard : une continuité dans le changement, La tchatche des quartiers s'invite en ville, Grand Parilly : Leroy Merlin devrait ouvrir au printemps, Sylvain Idangar : réussir par « l’échec », Implants Essure: « Nous sommes empoisonnées à vie », L’accès au réseau TCL bientôt gratuit pour les plus démunis. Pour les jeunes de la seconde génération qui ne connaissent pas ou peu le pays dont ils ont la nationalité, l’expulsion vers le pays d’origine est particulièrement difficile à vivre, et est vécue comme une double peine.” Après une grève de la faim menée par trois hommes, dont le père Christian Delorme, le candidat François Mitterrand promet, s’il est élu président de la République, une réforme de l’ordonnance de 1945. La problématique banlieue, cocktail explosif de discrimination, d’injustice et d’avenir sacrifié, fait irruption sur la scène nationale sur fond de crise de l’emploi. Pour Vénissieux, les images sont désastreuses et marqueront longtemps les esprits dans toute la France. Trente ans après, le quartier a beaucoup changé. Les Minguettes deviennent le laboratoire national de la Politique de la Ville. De juillet à septembre 1981, de violentes émeutes éclatent dans le département du Rhône, d’abord aux Minguettes, un quartier de Vénissieux, puis à Villeurbanne et à Vaulx-en-Velin,,. Par Dr Mohamed Chtatou Après une année marquée par des émeutes à cause des caricatures du Prophète Mohamed, une attaque terroriste majeure à Londres et des guerres continues en Irak et en Afghanistan, la plupart des musulmans et des Occidentaux sont convaincus que les relations entre eux sont généralement mauvaises de nos jours. En 1978, R-VI, l’un des principaux employeurs de la ville, supprime 5 000 emplois. Plus de 200 voitures brulées Mais la proposition fait peu de cas des règles de la méthode sociologique. Quant à l’Angleterre, elle était à la même époque le théâtre d’affrontements plus violents encore : Notting Hill (1976), Lewishall (1977), Southall, (1979), Bristol (1980). début des émeutes de banlieue dans le quartier des Minguettes de Vénissieux. Dans cette appellation, la température estivale ne joue en rien : la ZUP est le théâtre d’affrontements entre les jeunes et les forces de l’ordre. Pendant les émeutes de novembre 2005, une rencontre a eu lieu entre une personne vivant aux Minguettes à Vénissieux depuis trente ans et des habitants du centre ville de Lyon. C’était, en quelque sorte, la cité des immigrés contre la ville des blancs. Alors que Vénissieux était passée de 20 000 habitants au début des années cinquante à plus de 75 000 en 1975, la population décroît rapidement. Films. Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube. Pour la première fois, des voitures brûlent, jeunes et forces de l’ordre s’affrontent violemment. Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire, Brixton et ces « Harlems d’outre-Manche », https://doi.org/10.3917/kart.cohen.2012.01.0145, https://doi.org/10.3917/kart.cohen.2012.01.0145". Et puis il y a aussi la question de la « double peine », qui cristallise aussi la colère des enfants d’immigrés. “Nous avons constaté une augmentation du nombre d’incendies de voitures dans le quartier Monmousseau, raconte Claude Dilas, alors adjoint au maire, socialiste. 8 juillet 2011 Grégory Moris 376 Views 0 Comments émeutes urbaines, Minguettes, politique de la … Des portes se sont ouvertes ; à nous de les ouvrir un peu plus.”, * in “Les Minguettes, un marqueur national de la politique de la Ville : retour sur les années 1980 et zoom sur la Marche pour l’égalité”, publication pour le Grand Lyon et Millénaire 3, Adjoint au maire de Vénissieux à l’époque, témoin sur le terrain, j’ai lu avec attention le dossier signé Grégory Moris ““Minguettes 1981” dans le numéro 492 du journal “Expressions”. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Mais la crise économique est là, qui frappe de plein fouet, en particulier les communes populaires. Or, c’est précisément dans la deuxième semaine de juillet, alors que la vague de violences gagnait toute l’Angleterre, que les grands quotidiens français ont signalé les incidents de la banlieue lyonnaise : on apprend que des jeunes se livrent, chaque soir depuis juin, à des rodéos à bord de voitures volées qu’ils incendient à l’arrivée de la police…, Accès immédiat à la version électronique(par article, HTML et PDF). Le quartier est frappé de plein fouet par la crise. Dès 1979, les premières émeutes éclatent dans le quartier de la Grappinière à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue est de Lyon. Encore plus de chômage, d’abandon, de trafics… Depuis les émeutes de 1981, la situation des Minguettes s’est encore aggravée. De manière assez curieuse, la mémoire collective n’a pas retenu un troisième événement qui s’insère chronologiquement entre ces deux moments emblématiques des violences urbaines. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. On sentait une certaine animosité entre les deux quartiers. Certaines tours se vident de leurs occupants, les bâtiments se dégradent, ajoutant à la ghettoïsation des lieux. Deux mois auparavant, les Français ont élu le socialiste François Mitterrand à la présidence de la République. L'occasion de se pencher sur le traitement médiatique de ce type d'actualité. Moi-même, j’ai essayé de calmer les choses sur le terrain mais je dois admettre que je ne les avais pas senti venir, j’ai été débordé par l’ampleur de la contestation.” Cette année, Vénissieux célèbre le 30ème anniversaire des émeutes qui ont eu lieu sur le plateau des Minguettes l’été 1981. L’augmentation du chômage des jeunes, en particulier issus de l’immigration, ajoute au mécontentement. It is filled with translated abstracts and articles from key French-language journals. les minguettes 1980 In the summer of 1983, riots again occurred in Les Minguettes, attracting significant media attention, and marked the first time cars were burned as a protest in France. Elle a impacté le lancement de la politique de la Ville et une nouvelle réflexion quant à la question de l’urbanisme, marquée notamment par la démolition de trois tours à Monmousseau en 1983.” Les Minguettes. Pour autant, toute analyse faite aujourd’hui sur de chauds événements vieux de trente ans, même valable, ne peut être fiable à 100%. Ils étaient l’expression d’une mal-vie à relier à la crise économique profonde qui s’est installée en France au début des années soixante-dix : chômage avec ses cohortes de difficultés financières, sociales, culturelles pour des familles… Cette crise a amputé le pari pris aux Minguettes pour un type d’urbanisme et des formes de mixités sociales et culturelles qui se voulaient porteurs de promesses de mieux vivre, et de mieux vivre ensemble. “Cette marche, c’est encore une grande fierté aujourd’hui, observe Mokrane Kessi. Aux Minguettes, à Vénissieux, plus de … Roger Bourdeleau, Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Toute une série d’événements met le feu aux poudres. Au fur et à mesure de la collecte des témoignages, des chroniques seront publiées pour poser des repères historiques qui ont marqué le Département du Rhône jusqu'à la création de la … Les changements urbains sont impressionnants. Les champs obligatoires sont indiqués avec *, J’ai lu et j’accepte la politique de confidentialité *, 1981 : "l'été chaud" des Minguettes révèle la problématique banlieue à la France. D'un point de vue de la perspective sociologique ( C'est à dire l'étude des phénomènes sociaux ), ces actes mettent en avant la notion d'incivilité, l'absence de civilité où pour se faire entendre et respecter, le personne doit hausser le ton. Mais ils risquent en plus l’expulsion vers le pays d’origine de leurs parents. L’été 1981, c’est aussi la création du ministère du Temps libre, inspiré du Front populaire, et la 5e semaine de congés payés. You are currently viewing the French edition of our site. A cette occasion, la Mairie de Vénissieux a organisé le vendredi 8 juillet une conférence pour revenir sur l’évolution du quartier depuis cette période trouble. Tous droits réservés pour tous pays. Au total, un bilan très lourd : plus de cinq cents blessés, des milliers d’arrestations, plusieurs dizaines de quartiers dévastés. Or l'espace public ne doit jamais être approprié par un individu, la civilité doit impliquer une certaine neutralité dans cet espace. “On s’en sortira en réhabilitant la ZUP” Distribution électronique Cairn.info pour Karthala © Karthala. Elle signe « une vraie rupture quantitative et qualitative » avec une situation antérieure où les émeutes anti-policières, inaugurées en France aux Minguettes en 1981 puis banalisées, restaient locales. Les marcheurs obtiendront la possibilité d’une carte de séjour et de travail valable 10 ans. “Il y a aussi la nationalité qui fait du tort », assure en mars 1980 un jeune Vénissian, Yasid, dans le magazine municipal, “Vénissieux infos, spécial jeunes”. En France, plus de la moitié des chômeurs ont moins de 25 ans. Loin, très loin des émeutes de 1981, premières violences urbaines survenues dans les banlieues françaises. Marcel Houël, le maire, estime dans une interview au journal télévisé d’Antenne 2, qu’ “on s’en sortira en réhabilitant d’abord cette ZUP des Minguettes, en la rénovant et en améliorant les conditions d’habitation de cette ville dans la ville”. Une situation qui, ne pouvant être comparée à aujourd’hui, lui ressemble pourtant beaucoup en de nombreux points. À propos de : Romain Huët, Le vertige de l'émeute. Retour sur l’été chaud des Minguettes ou la première émeute des banlieues françaises. Par ailleurs, à la lecture de certains témoignages, on peut être attiré à conclure que Marcel Houël, maire de l’époque, s’est trompé, n’a pas su gérer la situation, qu’il aurait été dépassé… qu’en penserait-il aujourd’hui s’il était encore là pour témoigner ?? émeutes urbaines Actus “Les Minguettes 1981-2011”, conférence-débat ce soir à l'hôtel de ville. Nous voulions simplement être traités comme n’importe quels citoyens. 5,00€. Un gouvernement d’union de la gauche est en place et l’espoir de changement est immense. En 1981, Mokrane Kessi – qui est aujourd’hui conseiller municipal – a 17 ans.
Petit retour sur l’histoire d’un quartier qui connaît un nouveau dynamisme. Les premières émeutes ont lieu en 1979, à Vaulx-en-Velin. Ces travaux(1), commandés par le Premier minis… Mais les sentiments mêlés de discrimination, d’injustice et d’avenir sacrifié n’ont pas pour autant disparu. Au départ, à Marseille, les marcheurs sont 32. Il se souvient d’un quartier animé, solidaire, mais dont les habitants souffrent de l’image qu’on a d’eux en dehors des Minguettes.

Michel Butor La Modification Texte, Classement Championnat Maroc 1954, Tabac Ouvert Sartrouville Confinement, Les Inconvénients De La Solitude Wikipédia, Mairie De Villepinte Adresse, Né Quelque Part Accords,

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.