une année en australie

11$, c’est pas cher. Ok, tactique en vue : je laisse Chéri se démerder avec son anglais (je voulais vraiment qu’on passe pour des touristes donc j’ai décidé de ne pas dire un mot histoire qu’elles croient qu’on est vraiment des guignols). En Australie : on porte l’uniforme !! Toutes les équipes de football ont des petits surnoms. Avant de s’engager là dessus, il faut être minimum préparé : être autonomne pour deux jours (eau, nourriture, gazoil), connaitre la route et surtout se renseigner sur l’état de la route avant de partir. Je m’amuse à faire quelques photos artistiques (on ne se moque pas ). Ah tiens, j’en profite pour vous dire que notre 4×4 dispose de deux réservoirs d’essence (de 90L chacun). À l'inverse, si plusieurs agences d… Que vous dire de plus ? Vivez une année sabbatique en Australie Si on vous dit Australie, vous pensez probablement aux longues plages de sable fin, aux innombrables spots de surf, aux kangourous, à l'atmosphère détendue et à la population accueillante. J’ai halluciné !! Au risque d’avoir une amende, il faut tout jeter! C’est moi à gauche, Là encore, c’est moi en tout petit à droite (le truc blanc), Ici, vous pouvez voir Chéri en haut à droite, Note : comme vous voyez, et comme d’hab, j’ai VRAIMENT du mal à faire le tri et mettre moins de photos…. Ca fait un peu mal au porte monnaie mais on pensait que ça serait pire. C’est un vrai tape cul ^^. Premier arrêt : Simpsons Gap Lui : « ah heu oui… » [/expand], Le réveil est dépaysant. Donc je dis à mon chef que je regarderai dès demain pendant mes heures de taf (oui parce qu’il veut bien que je fasse ça pendant mon travail ). Ce matin, Chéri découvre qu’on a des panneaux solaires sur le toit du 4×4. et ben non ! Plusieurs types de visas permettent de partir en séjour linguistique. Donc je descends, j’entre dans l’atelier de la station. Des paysages à couper le souffles, des expériences inattendues, des rencontres surprenantes, Sophie a parcouru les terres arrides de cette « île gigantesque » pendant de longs mois. Y a deux mois, ma coloc a décidé de prendre un nouveau locataire. Découverte du jour : j’adore conduire sur du sable !!!!!!!! Mais malheureusement, pour l’instant je ne vois pas encore ça comme un retour. On a partagé une plaque de barbecue avec des australiens qui nous ont demandé si on avait escaladé Uluru. Ca m’arrange vu qu’on doit faire du small-talk. On décide de dormir sur l’aire de repos de Rainbow Valley. Une semaine avant de partir en Australie (fin novembre 2012), j’avais fait une liste de ce qui allait surement me manquer. M’enfin, ça sert à rien de ruminer. Enfin, on découvre le China Wall : Regardez la différence entre ces deux-là : Chéri décide de dépasser un véhicule. Les retrouvailles vont être chouettes (on s’est vus le mois dernier quand je suis rentrée en coup de vent, mais c’était clairement pas la même ambiance ). Je vais voir les dernières impressions, y a des trucs en erreur (qui datait de 4 jours). (oui, j’ai fait ce joli tableau sur Excel moi-même, oui oui ! Et paf, 5 minutes après : des chevaux sauvages qui vont aussi traverser la route. Ni une, ni 2, Chéri sort de la voiture et enclenche les 4 roues motrices. Pour remplacer, je mange (et pas souvent!) On ne regrette pas ce petit détour, c’est magnifique : Troisième arrêt : Osmand Lookout Les barbecues publics ressemblent à ça : Le réveil a été très matinal donc, et nous voici à l’aéroport très tôt : Ironie du sort ou pas, je me retrouve devant les mêmes comptoirs que pour mon vol raté vers la Tasmanie. Elle me dit « non, ok, je vais pas prendre le mini pain, je vais prendre un autre gros pain de la même sorte à la place ». Les cages sont un peu les mêmes que celles de rugby : Pour plus de détails, voir la page wikipédia française ou anglaise. du système éducatif australien. C’est le troisième plus grand d’Australie. - elle a perdu 10$, Note : il m’arrive de tamponner la carte de fidélité si le client dépense genre 11.80 (2 tampons) ou 17.60 (3 tampons) et si il est pas trop rude avec moi. Ca nous a fait un bien fou de pouvoir être propre… C’est l’occasion de réunir famille ou amis pour un repas dans son jardin ou dans un parc. du bacon … Bref, les 4 roues motrices sont mises, vroum vroum. La preuve en images! - soit à la main (handpass) : le ballon est tenu dans la paume d’une main et est frappé avec le poing de l’autre main Les débuts avec lui ont été difficiles, mais après quelques jours d’adaptation, il est redevenu aussi câlins qu’avant, J’ai également retrouvé mes amis, mes collègues et mon travail …. Et sinon, ces derniers jours j’ai passé la dernière étape de mon permis moto (pour ceux qui connaissent : il me restait la circu). Et avec le ciel, ca rend magnifiquement bien : Aujourd’hui, c’est la fête de départ de mon frère (et sa petite famille) pour le Brésil. Mais roulant à 110km/h, c’est pas évident de les prendre en photo/vidéo. Pour éviter que le bétail aille n’importe où, il y a des barrières tout du long de la route. Une masse de dômes de grès est coupée de canyons extrêmement étroits où poussent des livistona palms (= palmiers) et autres plantes tropicales. La Tanami Road route fait 1053 km et il faut environ deux jours pour la faire. Ils sont assez impressionnants, surtout quand ils nous dépassent! On se fait embêter par quelques aborigènes qui font l’aumone. J’y serai de 7h30 à 11h30. Un des deux sur la photo est un collègue (vous vous douterez duquel !!). Car TOUT le monde fait des barbecues ici : les enfants, les parents, les grand parents, les noirs, les blancs, les asiat’, les musulmans, les cathos, les boudhistes, TOUT LE MONDE. Et je peux vous dire d’avance que j’ai vraiment beaucoup de choses à vous raconter !! Moi j’ai pas dit non, elle m’a dit qu’on le prendrait à la fin de mes vacances.. Je suis évidemment plus que ravie de ce nouveau colocataire. » Avion : vol de Cairns à Melbourne. Je me suis même amusée en à faire des gifs animés : Je n’assume pas du tout mon saut mais Chéri insiste pour que je le mette aussi. », « NORMAL avec tout ce que tu me racontes !! En novembre, la vidéo du sauvetage de ce koala a fait le tour de la planète. On reprend la route principale (la même où on avait rencontré les flics ^^) L’avion est lundi à 15h20 et d’ici là, mon emploi du temps est blindé! Chéri prendra un burger de kangourous (oui!) Ces routes, ici, sont vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment dangereuses », Quand elle a dit ça (elle articulait bien pour que Chéri comprenne, c’était rigolo), moi j’ai explosé de rire intérieurement, et j’ai tout de suite pensé : « toi ma cocotte, t’es jamais venue faire les petites routes aveyronnaises :p  ». La classe! Chéri qui filme se marre bien (moi pas trop!). Note : Purnululu signifie grès en langage aborigène. Le vieux était très désagréable (et visiblement pas à son premier ralage) mais vu qu’on arrive de nuit, on ne discute pas et on va s’installer plus loin… (une place un peu à l’arrache mais au moins on est à plus de 3 mètres de tout le monde!) Et du coup, on a eu vraiment de la chance de se faire délogés de bon matin car on aurait jamais pu tout faire (déjà qu’on a pas tout fait, quel regret!). Ca va petite promenade là aussi à gauche, vue vers l’intérieur j’ai vu personne » Un peu plus loin, on va s’arreter à un point de vue. J’ai hate!! Road-trip : 7 jours de location d’un Jucyvan pour visiter les alentours de Cairns Seul au monde. Niveau terrain, il est ovale et même presque rond! Donc je répète : soyez patient pour la suite des aventures. je peux le regarder ici aussi ahah, – mon chéri de A à Z On insiste pas : pas d’essence pour nous! Mouais ok. A cet endroit, on va s’installer pour se doucher (avec notre douche solaire). On reprend la route rouge sablonneuse (absolument réservée au 4×4). Car deux grosses journées nous attendent sans approvisionnement! Venant de France, c’est très perturbant au début de voir tous ces élèves habillés de la même façon : même chemise, même pull, même pantalon/jupe, même veste et aussi même cartable! Et voici un arbre célèbre, je ne sais plus pourquoi, mais je vous assure il l’est (ouais j’ai fait ma mauvaise élève, j’avoue). On va direct au centre d’information pour en apprendre plus sur la culture aborigène. Tout le monde en parle! Google m’annonce 35 minutes de marche. (mais non Papa, je plaisaaaaante ). Joli coucher de soleil pour nous : On va rouler un peu de nuit pour avancer. Histoire du jour : Une dame arrive, elle me demande un block de pain (que je tranche) et un mini pain. Mais je le calme tout de suite en lui disant : « Mais c’était super facile à corriger et tu n’as même pas essayé de rebooter l’ordi !! Les palmiers sont aussi présents par ici (bon c’est le nom du machin en meme temps!) Ni une ni deux, dès que je peux, je le dépasse (et c’est dur dans ces conditions). Lui il dit qu’il fait ça car il a remarqué qu’en Australie, les gens mettent longtemps à se rabattre, il fait donc pareil pour éviter que les australiens croient qu’on leur fait une queue de poisson. Chéri se sent l’âme d’un grimpeur : Demain on se lève tôt pour voir le lever du soleil sur Uluru. si vous saviez comme tout est si simple ici pour l’administratif, c’est vraiment bluffant ! Je lui fais confiance Chéri décide de dépasser. Explication : Samedi, Dimanche : Alice Springs et alentour Après mes heures, j’étais super motivée pour réparer l’imprimante de mon chef. Après cette éprouvante journée, on va faire un barbecue tout proche de Kings Canyon. Emeu ? Au bout de la ballade, on rencontre un rocher sympa : le « Mushroom Rock ». Toutes les photos sont prises avec mon téléphone donc pas de grande qualité et en plus, le cadrage est moyen car j’essaie d’être discrète j’ai bien dit j’essaie !!! Mon tout premier livre relatant mes divers périples à travers l'Australie est sorti en septembre 2015.Il est disponible sur mon site ou sur simple demande! je prends rien du tout !!!! Les roches ont une couleur sympa : Ouf, on est dans les temps même si on est les derniers. Surtout que j’ai un milliard de choses à faire avant de partir (et notamment acheter des souvenirs ). ), Sur le chemin on croise une maison atypique : Prendre une année sabbatique en Australie est une expérience incroyable qui peut se résumer à trois avantages principaux : le perfectionnement en anglais, la découverte d’un pays splendide, et enfin, l’apprentissage de l’histoire de l’île, souvent violente, mais aujourd’hui plus pacifique. Mission nettoyage du toit afin de récupérer plus d’énergie pendant la journée! Chéri fait sa racaille avec la casquette à l’envers. Et elle s’enfuit du magasin. Et après, ca sera Darwin, avec des températures qui font rêver pour un hiver,, puis Cairns : [expand title="Voir l'intégralité du post"] Du coup, toutes les photos sont prises avec le téléphone de Chéri : Petit résumé historique qui ne fait de mal à personne : Ce village est uniquement habité par des aborigènes. Là on arrête la voiture et on va marche pour visiter tout le reste ! Petit résumé historique (ça ne fait de mal à personne) : Je ne suis pas d’accord sur ce point, … Reprise normale de l’histoire en version commune …. Moi j’aime pas trop parler aux français mais c’est Chéri (desespéré de pas pouvoir parler avec les gens) qui les accostent. Il y a largement la place avant le haut de la butte pour se rabattre. En ce moment, je travaille beaucoup. Outch [expand title="Voir l'intégralité du post"] Demain, je n’irai pas faire les magasins parce que finalement, je vais remplacer un collègue qui se sent pas bien. Elle me tend un billet de 10$. [/expand], J’avais commencé à raconter la première journée de vacances dans ce post : Début des vacances : samedi 8 juin, Voici quelques photos accompagnant le premier récit et surtout la suite, L’appartement où nous avons dormi pendant les deux premières nuits à Melbourne Petit sprint pour y retourner et récupérer le sac manquant (il attendait sagement devant la porte… Tu m étonnes! En discutant avec les gens, ça a l’air super compliqué, mais quand on résume ça à un tableau, finalement, on se rend compte, que grosso merdo, c’est la même chose qu’en France, Voici donc un tableau (cliquable) qui compare les systèmes éducatifs australien et français. Il s’étend sur 240 000 hectares et contient le massif très découpé des Bungle Bungle. oui mes proches amis me manquent énormement, et j’aurais pas cru ! C’est tout petit et tous les services sont très sommaires… - passer la circulation de mon permis moto, Malheureusement les panoramas, c’est pas ce que je gère le plus donc, voici la photo que je peux vous montrer : En Australie les Burger King s’appellent Hungry Jack’s. Mais j’y reviendrai sur ça! Une année en Australie. (carte faite par mes soins, je demande les copyrights si on me la pique !!). Mon réveil est programmé : il va sonner à 4h30 (petit calcul rapide : 5h de sommeil à venir). [expand title="Voir l'intégralité du post"] On ressort retrouver la chaleur (il faisait frais dans l’abîme) et on s’aperçoit à quel point les palmiers sont grands : On change d’Etat : on passe de l’Australie occidentale au Territoire du Nord : On va également croiser / dépasser beaucoup de road train : vous savez ces gros camions qui transportent des denrées d’un bout à l’autre du pays. Mais il ne faut pas se fier aux photos de ces nouveau aventuriers qui pululent sur les réseaux sociaux, le voyage est aussi fait de longs moments de solitude, de douloureuses séparations et de situations bien difficiles. Et soudain, on voit une voiture arriver dans notre rétro. Pour compenser les heures de retard, on a droit à 5$ chacun à la caféteria de l’aéroport. Je me suis amusée à faire une image animée, enjoy : On se pose de nuit. : On fait pas grand chose à part rouler… On repasse devant le Mont Conner, on ne se trompe pas cette fois Petit résumé historique qui ne fait de mal à personne : Livre arrivé pile poil avant Noël, une jeune fille ravie de le recevoir car il correspond à ce qu'elle rêve de faire elle aussi, partir en Australie! La météo s’annonce bonne, et on va monter progressivement en température. En plus, on commence à vraiment ressentir la fatigue du road-trip. Finalement, on choisit d’aller voir le musée du train et en particulier le The Ghan (ça fait plaisir à Chéri ). C’est chargé, alors on perd pas de temps (la nuit vient à 17h). Cette fois, je ne le rate pas : Mais c’est quoi un dingo ?? Je lui laisse un jour et deux nuits pour se remettre du décalage horaire, et samedi matin, on est partiiiis pour l’aventure ! A gauche : avant. Au bout d’un moment (voyant que le klaxon ne produit aucun effet), il se met à parler et à nous appeler (là on commence à se dire que ça doit pas être pour les vaches!). Après plus de 10 mois, je n’y fais plus attention … D’autant plus que le gars était sur une voiture et je pensais qu’il faisait le plein de SA voiture. Ce lookout n’est pas exceptionnel alors j’en profite pour faire une photo de l’endroit où on est en regardant le point de vue (je sais pas si je suis claire ? Et mon travail non plus … On s’installe sur le toît du 4×4 pour avoir une belle vue Une semaine avant de partir en Australie (fin novembre 2012), j’avais fait une liste de ce qui allait surement me manquer. Il nous demande de partir. Le fait qu’on soit seuls a fortement fait penché la balance je pense ! J’ai donc demandé à une amie/collègue sénior (Bridget) si elle voulait bien me filer des heures à elle. Cela dit, il va falloir être un peu patient parce qu’en ce moment je n’ai pas trop la tête à ça. Et ça c’est coooooooooool. Une année pleine de rebondissements, de rencontres, de découvertes et de … Ca s’appelle « la vallée des vents ». On en profite pour sortir le jeu que j’avais acheté pour l’occase (clin d’oeil à Clo&Nico ^_^). On va choisir (évidemment, sinon y a rien à voir!) Bref, on voit la station service, mais aucune idée de savoir comment on fait pour se servir.. Nous mêmes ? Ils vont nous tenir compagnie. Vue du matin. On va quand même voir si il y a quelqu’un. Je n’ai pas pris de photos de la « ville ». – mes amis Y avait personne et on pouvait aller à l’allure qu’on voulait, On a aussi croisé pas mal d’animaux sauvages sur le chemin, donc ça va, c’était pas si long, On a vu également de nombreuses carcasses de voitures (la route n’a pas toujours été aussi jolie qu’elle ne l’est aujourd’hui … et donc les voitures n’ont pas toujours réussi à finir la Tanami Road). Elle commence à s’enerver et me dit « non mais vous êtes pas à 20 centimes pret quand même ?! D’habitude j’ai droit à un client voire deux clients par jour (surtout que beaucoup d’habitués me connaissent maintenant, je fais partie des meubles). MmeTranquille est à l'origine de celui-ci. Y a même un client qui m’a demandé « alors vous avez quitté la maison ? On quitte donc le lieu et apès ce petit moment culturel, on va faire le plein d’essence et le plein de courses. Il est évidemment interdits d’y toucher et encore moins d’en récupérer! ahah alors ça !!! Conditions générales d'utilisation Fnac Pay&Go. Quoi vous croyez que les aborigènes ne peuvent pas faire ce genre de travail ?? Et un point capital : les aborigènes demandent à ce que les gens respectent ce grand rocher en ne l’escaladant pas…, De notre côté, on essaie de respecter les locaux et d’appliquer ces deux règles (cela dit, je sais pas si on l’aurait escaladé si le site n’était pas sacré car faut dire qu’on est des grosses feignasses (enfin surtout moi) et que la montée est ultra rude!!! Il n’y a PERSONNE et les paysages sont vraiment impressionnants Et finalement, on fait le trajet sur la route rouge de nuit (Chéri conduit). Je vois que le coté négatif de la chose : je pars! Merde, il ouvre à 7h (il est 6h) et il faut payer l’entrée au parc. En savoir plus et paramétrer les cookies, Sophie, la vingtaine, diplômée d'une école de commerce, décide presque du jour au lendemain de remplir son sac à dos et de larguer les amarres. (mais de l’autre coté du rocher, c’est pour ça que je pense pas que ça soit le meilleur spot) : Après ce spectacle, il est 8h du matin. Nous sommes dans les West MacDonnell Ranges à quelques kilomètres de Alice Springs. On se douche rapidement à l’eau froide puis go dodo. Alors il y a une bonne marche pour arriver jusqu’au bout de la gorge. Au final, on arrivera jusqu’à Katherine (point B) : Ca parait pas beaucoup quand on voit la superficie de l’Australie, mais ça fait quand meme 719km (un peu plus qu’un Paris-Toulouse : 679km) : Le soir, on décide de se faire plaisir après cette journée un peu merdique : on va dans un camping !!!! La mention de "même employeur" concerne l'employeur chez qui vous vous rendez tous les jours. 429 likes. Même ceux avec qui on a le moins d’affinités à la base : le fait de travailler en équipe (souvent en duo) et de partager les mêmes galères, ça crée des liens! Me voici dessus (trouvez moi ) A nouveau, je vais savourer le plaisir de dormir là où bon me semble, l’horreur de ne pas me doucher pendant plusieurs jours (hierkkk ), l’immense joie de prendre plein de photos de touristes et de vous les faire partager ici !! Il suffit donc de fréquenter les bonnes personnes dans le pays où on vit /phrase du jour! - un client m’a déjà demandé si j’étais écossaise… (oui oui, mais la majorité du temps c’est allemande auquel j’ai droit ) MmeTranquille est à l'origine de celui-ci. Ensuite, il est l’heure de manger et pour une fois, on va se faire un petit resto au bord de la route. Lui : « oui c’est privé ici » Mais une nana s’est pas pointée donc j’ai fait ses heures. Mais on est déjà super en retard sur le planning, hors de question de perdre du temps, on décide de continuer ET de faire le détour J’écris ce post depuis l’avion, je ne connais pas la suite.. Dans deux jours, Chéri sera arrivé et ca sera le début de quatre semaines de foliiiiiiiie. où on retrouve des palmiers. J’ai fait tellement de progrès depuis que je suis arrivée. On entame donc notre périple, je commence à prendre des photos : On voulait prendre des sushis mais on avait droit qu’à des trucs à la cafétéria… 5. » en attendant mon accent Ce sont des longs camions avec jusqu’à 4 remorques et qui traversent l’Australie de part en part pour apporter des denrées à chaque bout du pays (ici trajet du Nord au Sud via la Stuart Highway). qui était délicieux On dort sur le bord d’une route pas fréquentée. J’en profite pour me laver les pieds. Mais tout ceci demande une certaine préparation. Sur le chemin on croise des morceaux entiers de pierres qui se sont effondrés: Notre premier objectif de la journée sont les Redbank Gorge. Donc, pour les curieux cliquez ici pour se moquer, Vous vous êtes bien marrés avec mon saut de mongolienne ? On a trouvé ça rigolo, Deuxième arrêt : Echidna Chasm On essaie de marcher le plus possible dans la roche mais parfois c’est impossible … Bon ben, voilà maintenant je sais : IKEA à Paris, Melbourne ou Toulouse, c’est le même magasin ^_^. Elle présente de nombreuses tours rocheuses. Et en plus de ça, bonus, le road-trip qu’on a effecté avec Steph en décembre/janvier. La vue aux alentours est vraiment extra, je me régale des yeux : Puis on repart, l’heure tourne, il faut absolument finir la rando avant la nuit (ca serait vraiment dangereux de faire le retour de nuit). Vu que ça fait un petit moment que j’ai pas écrit ce qu’on a fait pendant les vacances, je vais faire un petit résumé. Si ce n’est pas un roman, ce n’en est pas pour autant un journal. (nouveau compte à rebours à droite du blog …), Donc comme vous vous en doutez, tout va bien, je ne repartirai pas prématurément. Ailleurs, ça aurait été aussi joli A part ça, mon manager est parti en vacances pour un mois. Ca engage la conversation. Tout va bien pour nous, merci. Manque de bol, ici c’est les vacances scolaires et lundi et mardi ont été hyper bondés (aux heures où je travaillais). Perso, je m’en moque complet, je me rendors. Bref, on est dans le taxi, le chauffeur est sympa et il nous dépose rapidement à la compagnie de location. Puis quelques dizaines de minutes plus tard, le 4×4 repasse devant nous et s’arrête. D’ailleurs faut savoir qu’un kangourou c’est complétement con !!!!!! Hmm, ça sent pas bon!! Je n’ai pas été mangée par un crocodile, ni piquée par un serpent et encore moins mordue par une arraignée. Les roches de différentes couleurs sont formées de calcaire battu par les intempéries et coloré par des oxydes de fer (merci le Petit futé pour l’info ). Résultat tous les gens qui dormaient là sont partis. Quel soulagement!!!! Il me dit qu’Alex (un jeune de 19 ans travaillant ici aussi) avait regardé mais qu’il avait pas su …, Ok alors, je me dis que ça doit être un peu chiant, genre un update de driver ou une connerie du style. Petite photo kitch du jour : A l’instant T, on est dimanche soir. Partir en Australie une année en visa vacances travail. Biensûr je mange du fromage local à la place … mais ça n’a rien à voir avouons-le, – la charcuterie française Le pied! et une journée glandouille, je me décide enfin à vous donner des nouvelles !! Puis je vois un kangourou sur MA voie (celle de gauche donc). D’ailleurs on peut voir que les courants sont assez forts vu à quel point la roche est creusée : On arrive enfin au panorama. On prend vite fait une douche (enfin une pseudo-douche avec notre ballon d’eau). Puis je vois enfin au loin, un gars à qui je demande comment je fais pour prendre de l’essence. Mais ils ne font rien de plus. – le froid glacial de l’hiver français Ne vous inquiétez pas, je suis bien documentée et on aura un téléphone satellite pour les endroits où on capte pas. Moi : « je suis vraiment désolée, on a vendu tous ces pains là… » Je m’octroie donc quelques vacances en arrivant. Le climat en Australie est magnifique : la plupart des villes australiennes se trouvant au bord de l’océan, tu pourras profiter d’une ambiance très agréable tout au long de l’année. On ressort, il fait nuit. : Je le regrette car c’est vraiment différent de ce qu’on s’imagine. De plus, les Australiens sont généralement très friendly, ils seront toujours prêts à partager avec toi des moments sympas. Mais on a pas de chance, c’est très nuageux donc ça rend pas des masses.. Dommage ! Du coup, c’est beaucoup plus facile pour trouver un endroit isolé, on fait notre propre route : Après notre premier petit déjeuner en tant que nomades, on va commencer à visiter! » Les différentes couleurs ont été formées par l’eau qui était présente des millions d’années avant le désert, et qui a oxydé le fer contenu dans le sable. Je lui dis « nous avons des petits pains à 60 centimes si vous voulez, vous pouvez en prendre un et avoir un tampon ». Tant pis! sur le trajet, petite photo de la nature : Quatrième arrêt : Mini Palms Gorge Bref, on veut faire le plein de gasoil. On ne sait pas .. On hésite : on pourrait rester un jour dans le coin et faire le plein dès le lundi matin. mais non » Pour cette finale, on a les Hawks (=faucons) pour Hawthorn et les Fremantle Dockers pour le club de l’Australie occidentale. ), rien qu’à voir sur la carte (zoomable) : Ma collègue m’a dit après-coup « well done!! J’attends le résultat par la Poste… Je n’ai pas eu un seul week-end (deux jours de repos à la suite) depuis que j’ai repris le travail (et je ne m’en plains pas, je cherche toujours à faire plein d’heures ..). On essaie de s’en rapprocher au plus. Et évidemment en basket, on s’en fout plein les chaussures. Une année en Australie (et plus si affinité...) en Working Holiday Visa Uluru sera pour demain! Nager avec une tortue, détruire une cabane infestée de veuves noires, secourir un agneau, chasser le kangourou ou le dingo, etc…. Autant vous dire que j’en ai chié! En rentrant, je prends le tram et je vois toujours plein d’élèves. L’impact serait dû à une météorite d’environ 50 000 tonnes qui serait tombée il y a moins de 300 000 ans au Pléistocène. Voici les photos : Vue en haut après une petite marche. - une journée de travail intense Après ce moment de geekitude, on rentre dans le centre culturel. Ils ont l’air très sérieux, ils prennent des notes et tout et tout …, On va prendre de magnifiques photos durant notre tour. C’est un amour, il adore les calins, et moi je m’en prive pas. Vous pouvez prétendre au Second year visa et moi un truc bien light : frites & nuggets (qui étaient bof) Impression non ? Il ne s’arrête pas de klaxonner. Une expérience de lecture optimale pour le même confort qu'un livre papier. Le total de la transaction fait 5.80$ Et j’apprends à faire un sandwich traditionnel australien : une saucisse dans une tranche de pain en diagonale avec de la sauce : Après avoir bien manger, on s’est prélacé sous le soleil : En fin d’après-midi, on s’est déplacé pour aller rendre visite aux kangourous (sauvages) du parc : Et merci à mes deux amis qui m’ont fait découvert cet endroit vraiment sympathique! Ouais ouais. Mais en fait, ce n’était pas Uluru!!!!! - y aller en vélo : c’est possible mais : de nuit, sous la pluie bof. Quelques photos bonus (et pourtant je vous jure, j’ai fait un tri de malade!!) Tous les jours, j’ai de nouvelles anecdotes sympas au sujet des clients que je rencontre à la boulangerie. (trouvez moi sur la dernière photo !!). Alors je m’accorde quelques minutes pour mettre tout le monde à jour, Le titre de ce post est « J-4 avant le départ… » Puis, on continue, Chéri roule à bonne allure (mais ne dépasse pas les vitesses) Moi : « Mademoiselle, excusez moi, excusez moi » On a quand même trouvé une activité rigolote pour passer le temps : imaginer des formes sur les parois irrégulières du rocher. (note : je vous conseille de baisser le son), (oui je sais, je chante terriblement bien ). Un petit paradis avec plein de palmiers!! C’est le principal. Je sais c’est passionnant A l’interieur de l’abîme (=Chasm), on peut y marcher, c’est sympa et très impressionnant! Viande (of course) : en banlieue Sud de Paris. Après un petit moment, y a une voiture qui arrive en face tout en haut de la crête. Le fameux Surtout que les amendes routières sont très chères ici (mais bon on a rien fait de mal … enfin on croit ?! Après : On décide quand même de visiter la région (hého, on est la pour ça !). On part rapidement trouver un endroit pour dormir. – internet haut débit illimité L’un des mes endroits préférés du séjour. En Australie, un homme a été attaqué par un requin dimanche. Après avoir croisé les dromadaires, je dis à chéri comme ça au hasard « j’aimerais bien voir des chevaux sauvages aussi! Beaucoup d’endroits sont sacrés : on ne peut même pas les prendre en photos (mais certains touristes ne se gênent pas!!). Il y a 30minutes de décalage horaire entre Melbourne et Alice Springs (ouf dans le bon sens). J’ai adoré ce site. [/expand], On se réveille dans Rainbow Valley. D’ailleurs, on croise un des 4×4 du matin (vous vous souvenez des 3 couples avec 3 fois le même véhicule). D’ailleurs, il y a un panneau explicite en bas du rocher Et même mieux, aura-t-on assez d’essence pour faire le détour dont je vous parlais pour aller voir le cratère météorique ?? Voyager pendant un an en Australie est une aventure qui vous marquera toute votre vie. C’est donc l’heure du repas et de la lessive, Ensuite, gros dilemne pour le choix de l’activité de l’après-midi. C’est le vide … (cela dit, on peut voir des vaches au fond de la photo), La route n’est pas trop pénible finalement (on s’attendait à pire), du coup on peut se faire plaisir et rouler à haute vitesse (pas de limite ! En bleu ce que j’avais écrit avant de partir, en noir, ce que je ressens maintenant. Sur le retour de la ballade, on croise quelques empruntes d’animaux. On continue à 110 (limitation autorisée). Donc comme je disais, la vue du lit est parfaite. Chéri a eu un peu de mal avec le décalage horaire. Voici une petite anecdote de mes débuts à la boulangerie. Par contre, pour être honnête, je ne pensais pas que ça me chagrinerait à ce point ! Tant que je suis dans la culture australienne, je vous présente l’une des plus grandes occupations des australiens : le Barbecue .

Contraire De Quelqu'un, Camion Isuzu à Vendre, Calendrier Nf1 Basket 2020 2021, Cinebel Ugc Toison D'or, My Peugeot 2008, Sigma Svt 2ac Exercices Corrigés, Clinique Du Millénaire Cardiologie, Développement Durable à L'école, Marchons Ensemble Paroles,

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.